Logo
19 Janvier, 2018       LISBONNE - MAX. Partly sunny and pleasantº, MIN. 03º

 
D L M M J V S
1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31
Dossiers  |  Entrez dans le monde de Bela Silva
Entrez dans le monde de Bela Silva
Cédric Lecler
Entrez dans le monde de Bela Silva

Approcher le monde de Bela Silva c’est entrer dans l’univers du conte et des fables, des monstres et des fées de notre enfance dans un imaginaire jamais totalement effacé de notre mémoire.

C’est aussi quelque part entrer dans le monde de l’illustration, de l’hyper figuratif où la maitrise du trait, des couleurs et des tons est totalement dominée.

Les œuvres de Bela Silva sont peuplées d’animaux réels ou imaginaires qui occupent souvent un rôle prédominant et où l’humain- souvent des femmes- n’ont qu’un rôle secondaire. Bela bouscule les codes et les habitudes dans des œuvres qui ne sont pas dénuées d’humour et parfois d’impudeur voire d’un certain érotisme.

Nous avons fait une première séance de photos à son atelier du côté de Graça, mais j’ai eu la chance de pouvoir terminer l’entrevue à son domicile où on a alors l’impression de rentrer dans l’un de ses tableaux.

C’est avec beaucoup de simplicité et au milieu d’éclats de rires tonitruants dont Bela est coutumière que celle-ci m’a raconté son parcours d’artiste aujourd’hui connue et reconnue dans le monde entier.

Après des études à L’Ecole supérieur des Beaux-arts de Lisbonne, Bela Silva poursuit la maitrise de son art au Art Institute de Chicago (Post graduation in Art).

Elle a à son actif plusieurs dizaines d’expositions individuelles et collectives dans le monde entier notamment aux Etats-Unis (Chicago, New-York, St Louis) et au Japon (Tokio) où elle est particulièrement appréciée mais aussi en France (Vallauris), en Italie (Florence).

C’est bien sûr aux Etats-Unis et au Portugal, son pays natal, qu’elle a le plus exposé. L’une de ses œuvres est visible par tous les Lisboètes tous les jours pour le prix d’un billet de métro car elle a réalisée une fresque sur céramique pour la Station de Métro de Alvalade.

Bela Silva vit de ses œuvres et elle devient plus sérieuse quand elle m’explique la difficulté pour un artiste d’être à la fois sans cesse créatif (chez elle ce n’est vraiment pas un problème !) mais en même temps s’occuper du côté matériel, administratif et financier de son travail : organisation des expositions, négociations (souvent âpres) avec les galeries,  promotion en général de son travail. Tout n’est pas facile pour un artiste et surtout par les temps qui courent !

Les projets de Bela ? (enfin ceux qu’elle a bien voulu me dire) Elle est aujourd’hui en pleine organisation d’une exposition à Rome où sont exposées ses dernières sculptures (céramiques / grès) et elle souhaite passer maintenant au travail sur céramiques de grande dimension.

C’est donc naturellement à Caldas da Rainha que Bela va passer les mois d’été pour travailler dans le berceau même de la céramique décorative.
Son œuvre mérite plus qu’un détour et je fais le pari dès maintenant que Bela Silva fera partie des grands artistes portugais qui compteront dans la collection de tout amateur ou professionnel de l’art.
website






















Détail d'une Céramique (salle de bain)                        Détail d'une Œuvre (cadeau d'anniversaire à son fils)


















Détail d'une Céramique (salle de bain)                                    Détail d'une étude pour Céramique




  
Selon vous, les loyers à Lisbonne sont...
très élevés
élevés
raisonnables
bon marché
© 2007  LIVINGINLISBON.COM  - Tous droits réservés