Logo
24 Mars, 2019       LISBONNE - MAX. Intervals of clouds and sunshine; pleasantº, MIN. 04º

 
D L M M J V S
1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31
Dossiers  |  L’art contemporain s’amuse à décoiffer quatre centenaires !
L’art contemporain s’amuse à décoiffer quatre centenaires !
Claire Baudoin
L’art contemporain s’amuse à décoiffer quatre centenaires !
Quatre jeunes artistes – le plus âgé n’a que 34 ans – apportent un nouvel éclairage sur les vénérables ascenseurs lisboètes da Glória, Lavra, Bica et Santa Justa, tous inventés par l’ingénieur portugais d’ascendance française, Raoul Mesnier du Ponsard (1849-1914).


L’Ascenseur do Lavra A VIAGEM
L’artiste Vasco Araújo a été frappé par les hauts murs, souvent aveugles, qui défilent tout au long de ce court voyage et qui empêchent toute distraction de l’œil. Le passager est ainsi forcé à entrer dans une autre notion du temps, celle de l’introspection. Il est conduit à des pensées et des interrogations sur son grand voyage, celui de la Vie, celui de Sa Vie. L’artiste matérialise ce concept par des phrases écrites sur les parois de l’ascenseur, souvent des références littéraires, des Grecs aux Romains, de Shakespeare à F. Pessoa : « Ah ! Os caminhos estão todos em mim ». Le Voyageur se reporte à ces lectures et à une conversation silencieuse, sous le regard des autres …



L’Ascenseur da Glória IN.TER.SEC.CÃO
C’est à crémaillère et à contrepoids d’eau qu’il commença à fonctionner en 1885 : quand le réservoir de la cabine du haut était plein, il descendait les 265m. de déclivité. À l’inverse, le réservoir de la cabine du bas était vide au départ et montait donc sans effort jusqu’au haut. C’est ce système d’attraction, puis d’équilibre, enfin d’opposition des forces qui a marqué Susana Anágua (un nom prédestiné !). Elle a focalisé  l’instant magique et fugace d’équilibre de cet échange mécanique, juste au moment du croisement des deux ascenseurs : à cet instant précis, se déclenche, à hauteur d’homme, un flash lumineux qui se répercute immédiatement sur quelques pavés recouverts de peinture photo-luminescente. Mais la pluie est tellement intense en ce moment que la peinture se désagrège.

Note : le seul funiculaire au monde, inauguré en 1882 et qui fonctionne encore avec ce système hydraulique est celui du Santuário do Bom Jesus do Monte, de Braga.


L’Ascenseur da Bica ESPECTRO
L’idée originale d’Alexandre Farto a été de revêtir les deux cabines jaunes d’une pellicule miroir. Ils sont devenus le reflet (spectrum = vision) de la vie quotidienne des habitants du quartier, un mélange d’écoliers, d’étudiants, de travailleurs et de retraités qui vaquent à leurs occupations. Quand le ciel s’assombrit, à la tombée du jour, ils rentrent et s’enferment chez eux. D’autres, venus d’autres horizons, prennent alors possession des lieux et continuent de faire vivre le quartier jusqu’au lever du jour. Les ascenseurs-reflet fixent pour quelques instants toutes ces images furtives. Ils sont devenus en quelque sorte un écran de cinéma muet.
On peut y voir aussi un moyen astucieux pour lutter contre les graffiti !



L’Ascenseur de Sant Justa Querido(a) Passageiro(a)
Inventé en 1902 par Raoul Mesnier du Ponsard, cet ascenseur vertical permet de se rendre sans peine de la Baixa au Carmo. Les utilisateurs en déplacement  forment pour quelques instants une communauté, malgré leurs origines, leurs cultures et leurs expériences très diverses. Ils se trouvent plongés dans un espace réduit et pratiquement sans visibilité sur l’extérieur. L’artiste Susana Mendes Silva souligne ces caractéristiques : elle profite de cette soudaine prise de conscience du Passager, de l’Observateur, de l’Autre, en l’interpelant, en dialoguant par ces quelques mots « Querido(a) Passageiro(a) » écrits dans différentes langues et apposés sur les vitres.


Ces quatre interventions plastiques sont intégrées dans un projet de la Carris intitulé « Carris Arte em Movimento ». Laissez-vous tenter par ces expériences contemporaines qui se termineront le 30 juin prochain.



Claire Baudoin
Guide professionnelle




 


  
© 2007  LIVINGINLISBON.COM  - Tous droits réservés