Logo
22 Juillet, 2017       LISBONNE - MAX. Sunny and niceº, MIN. 01º

 
D L M M J V S
1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31
Dossiers  |  La morue, une histoire épique
La morue, une histoire épique
Hirondina Cavaco
La morue, une histoire épique

Bouillie, à la crème, grillée, façon "Brás", "Lagareiro", "Gomes de Sá" ou "Spirituel", à Noël, à Pâques, au quotidien ou lors de réunions sociales et familiales,  nombreuses sont les manières et les occasions se régaler avec une bonne assiette de poisson qui est patrimoine gastronomique national: la morue.


Découvrons un peu de l'histoire de l' "Ami Fidèle" du peuple portugais, depuis sa découverte en mer, jusqu'à son arrivée à table!


Une épopée résumée en quatre châpitres, à découvrir ...


1  - La morue, une histoire épique

 

Mets mondialement apprécié, la morue a une histoire millénaire. On trouve dans d'anciens registres des indices qui montrent que, bien avant la formation du Portugal, au IX siècle, les Vikings, tenus pour être les pionniers de la découverte du cod gadus morhua, auraient accosté sur littoral de la région de Bairrada (Aveiro). 

 

La zone littorale de la Bairrada, golfe ample, avec de bonnes môles,  peu de profondeur et des eaux tranquilles, assurait un bon abri pour les navires de cabotage qui y passaient, venus aussi bien des eaux calmes et tièdes de la Méditerranée - Phéniciens, Grecs, Romains, Carthaginois ou Berbères -, comme des mers froides et agitées du Nord - Normands et Vikings -. A la fois guerriers et commerçants de la mer, ces derniers amenaient avec eux de la morue sèche qu'il échangeaient contre du sel et du vin. Dû à la quantité et à la qualité moindres du sel produit dans leurs pays d'origine, ils séchaient le poisson au grand air, jusqu'à ce qu'il devienne dur comme une planche et puisse servir d'alimentation sur les longs voyages qu'ils faisaient de par les océans.


En somme, le goût pour la morue a été introduit au Portugal par les ancêtres des Norvégiens. On ignorait alors l'importance que ce fait aurait dans l'histoire et la gastronomie lusitanienne, qui  aujourd'hui, dépend en grande partie de la pêche scandinave.


Les basques eux aussi ont découvert très tôt la valeur de la morue et du sel, monnaie d'échange amplement convoitée, qui en plus de donner du goût à la nourriture, a des qualités qui permettent de conserver les biens périssables et de guérir les maladies graves. Il existe des écrits qui prouvent qu'en l'an 1000, ils commercialisaient déjà la morue fumée, séchée, et salée. 

 

L'histoire de la pêche de la morue est presque l'histoire de la civilisation occidentale. Pour le Portugal, c'est une histoire intimement liée aux Découvertes et à la relance de la pêche au XXème siècle.



  
© 2007  LIVINGINLISBON.COM  - Tous droits réservés