Logo
17 Octobre, 2018       LISBONNE - MAX. Some sunshine giving way to cloudsº, MIN. 04º

 
D L M M J V S
1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31
Dossiers  |  Les miradouros à Lisbonne
Les miradouros à Lisbonne
Sanda Samitca
Les miradouros à Lisbonne
 Les Miradouros à Lisbonne 

(textes et photos Sanda Samitca & Isabelle Bergeron)


Lisbonne est, du fait de sa topographie, une ville de « points de vue », appelés ici « Miradouro ». Que ce soit en plein jour, au couchant ou par la douceur d'une nuit d'été, ils livrent généreusement leurs trésors, certains évidents, que l'on enferme vite dans des boites à images, d'autres plus secrets, qui s'offrent à ceux qui savent aimer regarder Lisbonne.
Les uns sont très connus, d’autres plus discrets. Nous vous proposons une petite sélection qui vous permettra de profiter de toutes les beautés de la ville et de ses alentours.

A chacun son charme et ses atouts, petite visite commentée :

Le Castelo de São Jorge offre une des plus belles vues, grâce à son esplanade, ainsi qu’un panorama de 360º sur Lisbonne, lorsqu’on fait le tour des remparts. De là haut, Lisbonne s’étend à perte de vue.
C’est l’endroit rêvé pour parfaire ses connaissances topographiques de la ville. Du haut de la terrasse pavée et ombragée grâce ses magnifiques pins, on s’amuse à repérer la Place du Commerce, les ruines du Covento do Carmo, le Miradouro de São Pedro de Alcantara (voir plus loin), mais aussi l’avenue da Liberdade et le parc Edouard VII, ou encore la grande tache verte – le jardin botanique !



En parcourant les remparts on découvre encore le Campo de Santa Clara (où se tient les mardis et samedis la fameuse Feira da Ladra (marché de la voleuse), la coupole du Panthéon et la gare de Santa Apolónia.


 
On découvre une face plus cachée de Lisbonne, soit de verdoyants jardins en terrasses, plantés d’orangers, juste là, en contrebas du château.




Santa Luzia (Alfama)
, en contrebas du Castelo et sur le parcours du Tram 28, Santa Luzia est visitée par de nombreux touristes. Reconnaissable grâce au palmier qui s’étire au dessus des maisons, cette terrasse surplombe les ruelles de l’Alfama. On est saisi par la vue sur la mer de paille, qui scintille du pont Vasco de Gama jusqu’à celui du 25 Avril, ainsi que par la rive sud du Tage. La nuit c’est de toute beauté.
 


Tous ces yeux, ces appareils photos, ces jumelles, télescopes et caméras, happés par la beauté de la mosaïque lisboète, voient-ils seulement qu'elle, qui semble étrangement les regarder de sa froide présence de faïence, offre ses yeux sur un plateau.

Santa Luzia, qui a préféré s'aveugler que de s'offrir à un être non aimé, a donné son nom, sa présence, son église, à ce lieu si aimé, de ceux qui aiment voir, et de ceux qui s'aiment. Evanouies les cohortes de touristes éblouis de soleil, essoufflés d'escaliers, usés de clichés, les toits (la terrasse ?) de l'Alfama s'offrent enfin aux amoureux du couchant et aux riverains.


Graça
un peu plus haut, sur le parcours du Tram 28 (Largo de Graça), vous découvrez une nouvelle perspective. De cette terrasse où il fait bon boire un café au calme, un peu à l’écart du tumulte de la ville.

Nossa Sehnora do Monte A quelques ruelles du Miradouro de Graça, lui aussi atteignable en empruntant le Tram 28, vous atteignez le miradouro de Lisbonne le plus haut perché, avec en contrebas l’ancien quartier maure, la Mouraria.
L’accès étant un peu moins évident, les foules ne se pressent pas… pour respirer le calme dans ce lieu paisible à coté de la chapelle de Nossa Senhora … bienveillante
 
Dans sa cloche de verre, elle veille sur la ville, depuis son altissime colline où elle est nichée ; Naïve, tendre et bienveillante, elle accueille modestement les vœux, prières et offrandes fleuries d'une journée qui démarre dans la brume azurée.




Miradouro do Torel : moins connu parce que bien caché, le Miradouro do Torel, dans le charmant Jardim Braamcamp Freire (à deux pas de Campo dos Mártires da Pátria), mérite le détour. De là vous serez séduits par une vue magnifique sur l'avenue de la Liberté, le Miradouro de San Pedro de Alcantara, ainsi que sur le Tage. C'est un havre de paix où il fait bon s'arrêter pour admirer Lisbonne.


Santa Catarina
, connu aussi sous le nom de Adamastor, en hommage à l’imposante statue évoquant les dangers qu’affrontèrent les marins au temps des Découvertes.
Juste en dessous du Bairro Alto et à quelques pas de l’Elevador da Bica, ce Miradouro très animé a des allures de Woodstock la musique en moins ; là, rasta, chiens et touristes se côtoient. Une terrasse plongeante sur le Tage scintillant vous offre là encore une vue imprenable sur le Pont du 25 avril et la rive sud du Tage.
 
São Pedro de Alcântara (Bairro Alto) en sortant de l’Elevador da Gloria (en haut de la colline) vous ne pourrez qu’être subjugué par la vue qui s’offre à vous. De la Baixa, à la colline du Château en passant par Graça, et un petit coin de Tage aussi, sans doute une des plus belles vues, sinon la plus belle, surtout en fin de journée quand la ville prend des reflets mordorés.


Après deux ans de travaux – admirez les arabesques des pavés - c’est un cadeau de retrouver cet espace, avec fontaines, bancs, ainsi que la table d’orientation en azulejos.



Quand vous aurez vue Lisbonne sous tous ces différents angles, vous n’aurez (de loin) pas épuisé la ville et ses trésors… Laissez-vous surprendre au détour d’une rue par la vue du Tage, ou d’un cargo qui semble pris au piège entre deux rues ou encore par les toits de Lisbonne.
Essayez aussi les hauteurs du Parc Edouard VII, l’Elevador de Santa Justa ou encore si vous avez le temps, le Cristo Rei, de l’autre côté du fleuve !

Sanda Samitca & Isabel Bergeron









  
Ces 3 dernières années, en tant que ville touristique, Lisbonne:
s'est améliorée
a stagné
a régressé
© 2007  LIVINGINLISBON.COM  - Tous droits réservés