Logo
18 Février, 2018       LISBONNE - MAX. Times of clouds and sunº, MIN. 04º

 
D L M M J V S
1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28
PARA MATAR A SAUDADE… (POUR TUER LA NOSTALGIE)
HOME  | Para matar a saudade… (Pour tuer la nostalgie)
Para matar a saudade…
 
Bordeaux, samedi, 11 heures... Sauter dans un avion et en un peu plus d’une heure atterrir a Lisbonne, retrouver mes amis de toujours et matar a saudade… Pour un jour et pour toujours c’est la même émotion qui m’étreint lorsque du hublot se dessinent les premiers contours de la ville. De toutes les terres où j’ai posé mes valises, Lisbonne est la seule à contenir l’indicible alchimie de la lumière, de la douceur et de l’authenticité. Lisbonne ne s’explique pas. Lisbonne se vit, se respire, se ressent. Déambuler au gré de ses envies dans les rues baignées de lumière, apercevoir à chaque détour et en contrebas les voiles blanches des bateaux filant sur le Tage, s’accrocher au tramway pour changer de colline, croquer dans les marrons grilles que les marchands ambulants offrent a chaque coin de rue, avaler un café serre sur le zinc d’un bar, déguster un poisson grille non loin de la ville sur la plage, suffisent à reconstituer pièce par pièce le puzzle de 7 années de ma vie passées dans ce coin du monde qui a su retenir le temps.
Lisbonne, dimanche, 17 heures, monter dans l’avion et regagner Bordeaux, la tête dans les nuages. Un peu plus de 12 heures auront suffi a enchanter ce début d’automne.
 
Anne Petit, Avocat en droit international, Ernst & Young Bordeaux



  
Selon vous, les loyers à Lisbonne sont...
très élevés
élevés
raisonnables
bon marché
© 2007  LIVINGINLISBON.COM  - Tous droits réservés