Logo
25 Avril, 2018       LISBONNE - MAX. Partly sunny and comfortableº, MIN. 03º

 
D L M M J V S
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30
Dossiers  |  Les théâtres de Lisbonne et leur histoire - Le Théâtre S. Luiz
Les théâtres de Lisbonne et leur histoire - Le Théâtre S. Luiz
Hirondina Cavaco
Les théâtres de Lisbonne et leur histoire - Le Théâtre S. Luiz
LES THÉÂTRES DE LISBONNE ET LEUR HISTOIRE
 
Durant le 19ème siècle le centre historique de Lisbonne, c'est-à-dire la zone située entre le Chiado, le Bairro Alto et la Baixa, était le point de convergence sociale et culturelle de la ville. De nos jours il témoigne encore d'une époque pendant laquelle la bourgeoisie de la capitale se plaisait à assister aux représentations organisées par les théâtres qui animent encore ces quartiers: les théâtres Sao Carlos, S. Luiz, Dona Maria II, et Trindade. Nous vous faisons découvrir l'histoire de ces lieux qui, depuis plus de cent ans offrent culture, rêve et divertissement à notre population lisboète.
 
LE THEATRE MUNICIPAL DE SÃO LUIZ
 
L'idée de la construction de ce théâtre naît d'un acteur modeste, Guilherme da Silveira, qui réusit à obtenir l'aide financière d'un groupe de capitalistes parmi lesquels le vicomte de São Luiz de Braga, homme polémique et audacieux, ayant de nombreuses relations dans toute l' Europe, notamment avec les plus grands noms du spectacle et qui deviendra l'âme de cet endroit.
 
C'est ainsi que dans la nuit du 22 Mai 1894, le grand monde du Chiado accourt à l' inauguration d' un nouveau théâtre. Cosmopolite, car il se consacre essentiellement aux représentations de compagnies étrangères. Parisien, car il fut conçu par le français Louis Reynaud. Aristocrate  jusqu' au nom qu'il portait, rendant hommage à sa Majesté la Reine accompagnée du Roi D. Carlos pour honorer l'évènement de sa présence. Ainsi naquit le Théâtre D. Amélia.
 
En 1898, le vicomte prête asile à la prestigieuse compagnie du Théatre D. Maria II, bannie de sa résidence par décision du gouvernement. Il devient l'un des plus glorieux noms du répertoire national, bien qu'il continue à alterner ces spectacles et ceux de compagnies dramatiques, comédies, opéras, ballets, accueillant sur scène des figures sacrées telles que Sarah Bernhardt.

Le 5 octobre 1910 on assiste à la chute de la Monarchie. Afin de maintenir son théâtre "à la page", le vicomte le baptise "Théatre de la république". 

Un incendie le détruit entièrement en 1914, mais le vicomte ne s' avoue pas vaincu: Il envoie sa compagnie au théatre São Carlos et le fait reconstruire en maintenant son architecture d'origine. 

Le 16 janvier 1916, le théatre de la République renaît plus moderne et parisien que jamais invitant des compagnies étrangères, organisant des concerts, témoin de grands évènements, attirant de grands noms comme Almada Negreiros ou Fernando Pessoa. Le 17 novembre 1917 débute sur sa scène une jeune fille de 19 ans native de l' aristocratie culturelle: Amélia Rey Colaço, qui deviendra la plus grande et la plus importante personnalité du Théatre Portugais du XXème siècle. En 1918, le vicomte de São Luiz décède et en hommage à cet impresario qui le transforma en lieu culturel de bon goût, il change de nom une nouvelle fois devenant le Théâtre São Luiz.

Peu à peu, les valses françaises et viennoises qui animèrent les années 1920 perdirent de leurs succès. Le public commença à préférer le cinéma. Le São Luiz, toujours à la mode, suit les goûts du public, se transforme et s' équipe. Le samedi Saint de 1928 on inaugure le São Luiz ciné. Pendant plusieurs dizaines d'années, il présente quasiment en exclusivité les productions du Metro-Goldwyn-Mayer et accueille de grands concerts, les meilleurs concertistes (le pianiste Arthur Rubinstein), les meilleurs chansonniers français (Lucienne Boyer, Maurice Chevalier, Charles Trenet) et aussi beaucoup de poètes classiques et modernes. 

Dans les années 60, le cinéma connaît une période difficile et se reconvertit timidement en théâtre. En dépit des représentations de  grands noms du théâtre national, le public s'obstine et ne reapparaît pas. Le 6 Mai 1971 le théatre est acheté par la Municipalité de Lisbonne, prenant désormais le nom de Théatre Municipal de São Luiz.


Retour à la dramaturgie avec la compagnie municipale conduite par Eunice Muñoz et dirigée par Luiz Francisco Rebello qui, pour raisons politiques et manque de public se retire en 1972. En plein coeur du Chiado, en partie détruit par l' incendie de 1988, le São Luiz, toujours en difficulté, devient à nouveau salle de cinéma. En Décembre 2002, après des travaux de rénovation, il est inauguré avec le spectacle musical Amália, l'hommage de Filipe La Féria à la chanteuse portugaise la plus célèbre du XXème siècle.
 
Depuis sa réouverture, le Théatre Municipal São Luiz s'affirme comme un théatre vivant doté d' un public assidu et des saisons à grand succès. 

La salle principale (730 personnes) reçoit des artistes de renommée internationale comme Pina Bausch, Artur pizarro, Maria João Pires. De grands auteurs comme William Shakespeare, José Saramago, David Hare, Frederico Garcia Lorca sont mis en scène; De grands orchestres et musiciens s' y produisent, de nouveaux talents s' y révèlent, les grands noms du Fado y sont présents (Camané, Cristina Branco, Mafalda Arnauth, Katia Guerreiro, Jacinta) ainsi que des artistes incontournables du jazz national (Carlos Martins, Bernardo Sasseti, Mário Laginha, Maria João) qui aidèrent à construire l'emblématique fête du Jazz du São Luiz et beaucoup d' autres...

Avec des caractéristiques de programmation également bien définies, le Jardin d'Hiver (170 places) se veut un espace de rencontres, de discussions ou de pur divertissement, se révélant être l'endroit privilégié pour la présentation de jeunes artistes.
 
Celui qui fut, sous des noms différents, ou théâtre ou cinéma, met tout en oeuvre pour garder sa grande réputation. Celle qui fut toujours considérée la salle la plus chic de la capitale qui propose des spectacles des plus branchés, est le lieu incontournable de découvertes et de convivialité où tout le monde rencontre tout le monde.
 
 
São Luiz Teatro Municipal
Rua António Maria Cardoso, 38, 1200-027 Lisbonne
Tel général:213 257 640 
Tel billeterie: 213 257 640 ou 213 257 631

  
Selon vous, les loyers à Lisbonne sont...
très élevés
élevés
raisonnables
bon marché
© 2007  LIVINGINLISBON.COM  - Tous droits réservés